Offshore
La flotte de Jifmar s’étoffe

Actualité

La flotte de Jifmar s’étoffe

Offshore

Constructions neuves et jumboïsation, la flotte de Jifmar Offshore Services gonfle et se perfectionne. L’armateur marseillais a acquis deux nouveaux pousseurs qui rejoignent sa filiale normande VDC, rachetée en 2017 et spécialisée dans l’armement de moyens nautiques légers pour l’industrie de l’éolien et de l’hydrolien offshore.

Commandés aux chantiers néérlandais Neptune, les VDC TP 1 et 2 mesurent 11,99 mètres de long pour 5 de large et un tirant d’eau entre 0,9 et 1,3 mètre. Propulsés par deux moteurs de 330 CV, ils peuvent pousser des pontons de 36 mètres pour 400 tonnes, mener des opérations d’ancrage (AHTS), assister des opérations de forage…

 

(© : JIFMAR OFFSHORE SERVICES)

(© : JIFMAR OFFSHORE SERVICES)

 

Ces bateaux, destinés aux travaux portuaires, ont été mis en service mi-août, ils sont basés à Cherbourg et disponibles en France, comme à l’international. « Le fait qu’ils soient démontables et transportables par la route permet une mobilisation rapide et à un coût très intéressant sur n’importe quelle eau intérieure ou rivière de la planète », indique-t-on chez Jifmar.

Par ailleurs, en juillet, l’Anna B, un multicat EuroCarrier 3212, est devenu Jif Artemis après avoir été jumboïsé par Neptune. Un compartiment de 10 mètres a été ajouté au centre de la coque du navire dont le système de positionnement dynamique DP2 a été amélioré. Le navire a gagné 10 mètres, passant de 32 à 42 mètres.

 

(© : JIFMAR OFFSHORE SERVICES)

(© : JIFMAR OFFSHORE SERVICES)

 

Cette transformation visait à répondre aux demandes des clients pour plus d’espace de pont et d’hébergement. La surface de pont a été augmentée de 30% sans impacter le tirant d’eau qui demeure de 2,40 mètres. Il conserve un Bollard Pull de 40T. Le navire peut manipuler des ancres, poser des câbles ou mener des opération de soutien de ROV, par exemple. L’extension a aussi permis la création d’une pièce client. Il y a désormais 23 places à bord, avec une salle de réunion et un bureau client. Déjà, en 2015, Jifmar avait jumboïsé le Jif Breizh qui était passé de 26 à 37 mètres.

Enfin, Jifmar a francisé son NP 480, un EuroCarrier 2611 livré par le chantier Neptune en 2018, qui s’appelle désormais Jif Helios. Ce navire multifonction doté d’un système de positionnement dynamique DP1 est long de 26,48 mètres pour 11 de large et un tirant d’eau de près de 3 mètres. Il affiche un Bollard Pull de 36 T, une surface de pont de 150 m2, pour un chargement total du pont de 95 T et de 6 T par m2. Basé en Méditerranée, il peut servir à du remorquage, des opérations de survey, de plongée, de Rov, du lifting, de la manutention d'ancres...

L’armateur marseillais qui employait 100 marins fin août possède aujourd’hui 25 unités, VDC 8 unités et North West Marine (l’Ecossais a été racheté en 2018) 4 unités.

 

(© : JIFMAR OFFSHORE SERVICES)

(© : JIFMAR OFFSHORE SERVICES)

(© : JIFMAR OFFSHORE SERVICES)

(© : JIFMAR OFFSHORE SERVICES)

(© : JIFMAR OFFSHORE SERVICES)

(© : JIFMAR OFFSHORE SERVICES)

 

Jifmar Offshore Services