Défense

Actualité

La flotte russe se concentre en Méditerranée

La marine russe concentre actuellement, en Méditerranée, des unités provenant de ses quatre flottes (Nord, mer Noire, Baltique et Pacifique) dans le cadre d'importantes manoeuvres aéronavales. Devraient notamment participer à cet exercice le croiseur lance-missiles Moskva, dont le déploiement en océan Indien a semble-t-il été reporté ou annulé, différents destroyers et frégates (types Kashin, Udaloy, Neustrashimiy, Krivak), ainsi que plusieurs bâtiments de débarquement de chars du type Ropucha. Ces unités de combat sont accompagnés d’importants moyens auxiliaires, pétroliers-ravitailleurs et remorqueurs de haute mer. La flotte évoluera notamment en Méditerranée orientale, non loin de la Syrie, pays où elle dispose d’un point d’appui à Tartous. « Cette région est très importante pour les intérêts géopolitiques de la Russie, y compris parce qu’elle abrite une base d’entretien et de ravitaillement de bâtiments de guerre russes à Tartous. Ce n’est pas sans raison que cette région a été choisie pour accueillir des exercices navals », a expliqué à l’agence de presse RIA Novosti un responsable de l’état-major général russe.

 

Le croiseur Moskva (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

Frégate du type Neustrashimiy (© : MARINE RUSSE)

 

Bâtiment de débarquement du type Ropucha (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

Marine russe