Défense
La France, deuxième pays contributeur pour l’exercice Trident Juncture 18

Actualité

La France, deuxième pays contributeur pour l’exercice Trident Juncture 18

Défense

C’est un exercice majeur de l’OTAN. Trident Juncture a déjà été organisé par le passé, maisprend cette année une nouvelle dimension. Débutant le 25 octobre et se terminant le 24 novembre, il prendra place dans l’Atlantique nord, en Islande et en Norvège, pays hôte des opérations terrestres. Il se composera de deux phases, des manœuvres sur le terrain jusqu’au 7 novembre et un exercice de commandement virtuel du 13 au 24 du même mois. En tout, 45.000 militaires de 31 nations, près de 150 aéronefs et 60 navires y prendront part. La France sera elle la deuxième contributrice en termes de capacités, avec 3000 militaires engagés.

« Cet exercice réaliste est fondé sur un scénario ayant  pour thème une intervention militaire dans le cadre de l’article 5 du traité de l’Atlantique Nord, qui pose le principe de la défense collective. Il