Défense
La France finance des semi-rigides pour la Libye

Actualité

La France finance des semi-rigides pour la Libye

Défense

Le constructeur Sillinger de Mer, dans le Loir-et-Cher, va réaliser six grandes embarcations semi-rigides destinées à la Libye. Des bateaux financés par la France dans le cadre, explique le ministère des Armées, « du soutien aux efforts de la marine libyenne pour lutter contre l’immigration clandestine ». Ces bateaux ne seront pas directement livrés par Sillinger à la Libye, pays avec lequel l’entreprise française (qui a intégré en 2017 la holding néo-zélandaise Future Mobility Solutions, ex- Sealegs International) a déjà travaillé par le passé. Commandés par le ministère des Armées, les semi-rigides seront, d’après Le Monde, d’abord livrés à la Marine nationale à Toulon avant de traverser la Méditerranée. Il s’agirait de modèles de 12 mètres dont la livraison est selon Paris prévue au printemps. 

 

 

Sillinger