Défense
La France rend hommage à ses soldats morts en Afghanistan

Actualité

La France rend hommage à ses soldats morts en Afghanistan

Défense

Un hommage national a été rendu hier aux quatre soldats français tués le 9 juin dans un attentat suicide en Afghanistan, dans la province de Kapisa. A l'issue d'un office religieux en la cathédrale Saint-Louis, François Hollande a présidé une cérémonie militaire dans la cour des Invalides, où se trouvaient les cercueils de l'adjudant-chef Thierry Serrat, du maréchal des logis-chef Stéphane Prudhom, du maréchal des logis Pierre-Olivier Lumineau et du brigadier Yoann Marcillan. « La Nation tout entière est rassemblée pour honorer quatre militaires français tombés en Afghanistan. Le métier des armes n'est pas un métier comme les autres. Il est fait du sens du devoir, de l'amour de la Patrie, de l'esprit de sacrifice. Il appelle de la discipline et du courage. Il comporte l'acceptation du risque. La France doit à son armée une part éminente de sa grandeur, de son indépendance, de son rayonnement dans le monde aussi. Elle lui doit d'être restée la France, une Nation libre, et de pouvoir défendre l'idée qu'elle se fait de la dignité de l'Homme. Elle lui doit de pouvoir veiller sur son idéal. Tel était l'engagement de ces hommes. Ils sont morts pour des valeurs justes et hautes. Celle de la paix. Celle