Défense
La France renonce à la deuxième partie du programme Horizon

Actualité

La France renonce à la deuxième partie du programme Horizon

Défense

Le Forbin et le Chevalier Paul n'auront sans doute pas de sister ships. Selon nos informations, le ministère de la défense renoncerait à la commande des 3ème et 4ème frégates de la classe Horizon. Ces unités devaient entrer en service en 2012 et 2014 pour remplacer les Cassard et Jean-Bart. La commande de la troisième Horizon était d'ailleurs prévue dans la loi de programmation 2003-2008. Le coût très élevé de ces navires (800 millions d'euros pièce) est la rasison principale de cet abandon. La Marine Nationale souhaite toutefois disposer de quatre navires anti-aériens pour escorter ses porte-avions, BPC et TCD. Une version AA de la frégate multimission est actuellement à l'étude. Comme le programme Horizon, le projet FREEM est étudié en coopération avec l'Italie mais l'effet de nombre (27 frégates au lieu de 4) a permis à DCN de réduire le prix unitaire de ces navires à 280 millions d'euros. Le leader français du naval militaire attend les premières commandes de frégates multimissions pour le mois de septembre.

Marine du XXIème siècle Naval Group (ex-DCNS) | Actualité industrie navale de défense Frégates Horizon Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française