Défense
La France va lancer la phase de réalisation des SNLE 3G
ABONNÉS

Actualité

La France va lancer la phase de réalisation des SNLE 3G

Défense

Le ministère français des Armées a annoncé hier que Florence Parly doit lancer, la semaine prochaine, la phase de réalisation du programme des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins de troisième génération (SNLE 3G). La ministre doit s’exprimer sur le sujet à l’occasion d’une visite à Val-de-Reuil, où se trouvent les bassins d’essais de la DGA.

Ce programme majeur, porté industriellement par Naval Group et TechnicAtome, vise à remplacer les SNLE de seconde génération, Le Triomphant, Le Téméraire, Le Vigilant et Le Terrible, respectivement mis en service en 1996, 1999, 2004 et 2010. Quatre nouveaux sous-marins vont être réalisés par le site Naval Group de Cherbourg, où la construction de la tête de série doit débuter en 2023. Sa livraison est maintenant prévue à l’horizon 2035, la Marine nationale devant ensuite réceptionner ses trois jumeaux au rythme d’un bâtiment tous les cinq ans.

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française Naval Group | Actualité industrie navale de défense