Défense
La frégate Aquitaine finit une deuxième phase d'essais en mer

Actualité

La frégate Aquitaine finit une deuxième phase d'essais en mer

Défense

La frégate multi missions Aquitaine a regagné vendredi dernier le centre DCNS de Lorient après trois semaines d'essais à la mer. Au cours de cette phase de tests, les équipes de DCNS ont poursuivi la mise à l'épreuve du système de combat du navire en vue de sa livraison à la Marine nationale,prévu au cours du troisième trimestre 2012.
Cette nouvelle période d'essais en mer s'est déroulée au large de Lorient et dans le golfe de Gascogne. La frégate étant armée par un équipage de conduite de la Marine nationale, les équipes de DCNS ont eu principalement pour missions, sous la surveillance des représentants de la DGA et de l'OCCAR (agence contractante), de poursuivre les essais du système de combat - et en particulier de vérifier les performances de la suite sonar - comme de l'intégration des systèmes de communication.

  (© : DCNS
(© : DCNS

Après ces divers essais, la frégate a effectué une première escale de quelques jours à Brest, futur port d'attache de l'Aquitaine, permettant de s'assurer du bon fonctionnement des interfaces entre la frégate et les installations portuaires en matière de communications avec la terre, d'accostage et de servitudes. « Cette quatrième sortie à la mer confirme la maturité de cette première FREMM : l'ensemble des systèmes testés sont conformes aux engagements pris avec notre client », souligne Vincent Martinot-Lagarde, directeur des programmes FREMM. « Tous ces éléments marquent le bon déroulement de la réalisation de la FREMM Aquitaine.»
La réussite de ces essais intervient dans un contexte de montée en puissance du programme FREMM. En effet, avec le début de l'usinage de la FREMM Languedoc, ce sont désormais cinq frégates (Aquitaine, Mohammed VI, Normandie, Provence et Languedoc) qui sont à différentes phases de construction à Lorient.

Naval Group (ex-DCNS)