Défense
La frégate Courbet intervient sur un navire abordé par des pirates

Actualité

La frégate Courbet intervient sur un navire abordé par des pirates

Défense

Le 31 mai, le Courbet est intervenu suite à l'attaque d'un navire marchand dans le détroit de Bab el Mandeb, qui sépare la mer Rouge de l'océan Indien. Battant pavillon panaméen, le vraquier Atlas avait lancé un appel de détresse mentionnant qu'il faisait l'objet d'un assaut de pirates. Ces derniers, bien que montés à bord, ne sont pas parvenus à se rendre maîtres du bateau, qui observe les recommandations émises par l'OMI et les marines. Ainsi, les barbelés installés autour de la coque ont, semble-t-il, retardé l'abordage, alors que l'équipage, après avoir lancé le SOS, se réfugiait dans la « citadelle », pièce protégée a partir de laquelle ils conservaient le contrôle des machines.
Ne pouvant manoeuvrer l'Atlas, les pirates ne se sont pas éternisés à bord. Car le Courbet, alerté, a immédiatement envoyé sur place son hélicoptère Panther, qui a mis en fuite les assaillants, montés à bord à partir de deux esquifs.
La frégate française, via son hélicoptère, a transféré à bord des fusiliers-marins qui se sont assurés que tous les pirates avaient quitté l'Atlas. Une fois l'équipage sorti de la citadelle, le bateau a fait route sur Djibouti, escorté par le Courbet et avec une équipe de protection embarquée à bord.
Engagée ces dernières semaines au large de la Libye, la frégate a été remplacée au sein de l'opération Harmattan par le Guépratte.