Défense
La frégate Courbet rejoint le porte-hélicoptères Jeanne d'Arc

Actualité

La frégate Courbet rejoint le porte-hélicoptères Jeanne d'Arc

Défense

Pour la première fois depuis 10 ans, le porte-hélicoptères Jeanne d'Arc a appareillé de Brest, le 2 décembre, sans la frégate Georges Leygues. Pour l'ultime mission de la Jeanne avant son désarmement l'an prochain, sa « conserve » depuis 1999 a passé le témoin à la frégate légère furtive Courbet. Retardé à Toulon, le bâtiment, qui n'a pu rejoindre Brest à temps, a retrouvé le porte-hélicoptères au large de Gibraltar, le 5 décembre. C'est donc réellement à partir de cette date que le dernier Groupe École d'Application des Officiers de la Marine a été constitué. Pendant les campagnes, la présence de deux bateaux permet de mener différents exercices, notamment de présentation pour ravitaillement à la mer (PRERAM). L'an dernier, le GEAOM a, ainsi, mené pas moins de 440 PRERAM en six mois. Cette année, le groupe école va naviguer vers l'Afrique et le continent américain, avant de revenir en Europe en mai 2010. La Jeanne d'Arc et le Courbet, en plus de leurs équipages, embarquent une centaine d'officiers élèves français et étrangers, ainsi qu'un détachement de l'aviation légère de l'armée de terre (ALAT). « Lors de cette mission, les officiers élèves vont compléter leur formation maritime et opérationnelle dans la continuité de celle qu'ils ont reçue à l'École navale. En tenant la mer en équipage, ils vont acquérir les connaissances pratiques indispensables à l'exercice du métier d'officier de marine et parachever leur formation. Par ailleurs, cette campagne leurs donnera l'occasion de découvrir d'autres cultures et de participer aux opérations de coopération internationale qui les préparent à l'environnement dans lequel ils effectueront leur carrière », explique la Marine nationale.
Avec le désarmement de la Jeanne d'Arc l'an prochain, les campagnes à mer vont se perpétuer, mais sous une autre forme. Pour le Stage d'Application à la Mer (SAM), qui remplacera le GEAOM, les officiers élèves seront embarqués sur un Bâtiment de Projection et de Commandement, accompagné du Georges Leygues. Le BPC Tonnerre sera le premier à lancer ce nouveau concept, son appareillage étant prévu en mars prochain.

Marine nationale