Défense
La frégate Forbin en cale sèche

Actualité

La frégate Forbin en cale sèche

Défense

Depuis un mois et demi, la frégate de défense aérienne Forbin, tête de série du programme Horizon, est en cale sèche à Toulon. DCNS y mène, avec l'équipage, ce qu'industriels et militaires appellent dans leur jargon un « arrêt technique de fin de garantie ». En clair, il s'agit de réaliser une multitude de travaux et de reprises, afin de remettre à niveau un bâtiment qui a été très sollicité pendant ses essais. Ce type de chantier, habituel pour un nouveau navire, vise aussi à faire des corrections en fonction du retour d'expérience, et préfigure l'entrée en service prochaine du Forbin. « Les essais à la mer, puis la traversée de longue durée qui aura duré 4 mois et enfin le stage de mise en condition opérationnelle auront permis d'éprouver le bâtiment et de connaître les points qui restent perfectibles. Durant ces périodes l'équipage a pris en main le navire et a fait remonter ce qu'il lui semblait important d'améliorer. Cette période significative de travaux vient pour corriger ces points », explique le commandant de la frégate sur le blog du bâtiment (*).

Le Forbin en cale sèche (© : MARINE NATIONALE)
Le Forbin en cale sèche (© : MARINE NATIONALE)

Le Forbin en cale sèche (© : MARINE NATIONALE)
Le Forbin en cale sèche (© : MARINE NATIONALE)

Propulsion, électronique, armement, locaux vie... Le chantier va se poursuivre jusqu'à la seconde quinzaine du mois de mars. Le Forbin quittera sa cale sèche le mois prochain, les derniers travaux étant menés à flot.
Première des quatre frégates franco-italiennes du type Horizon, la FDA mesure 152.9 mètres de long pour un déplacement de 7000 tonnes en charge. Construits par DCNS, les Forbin et Chevalier Paul mettent en oeuvre le système PAAMS, avec 32 missiles Aster 30 et 16 missiles Aster 15. L'armement de chaque bâtiment comprend également 8 missiles Exocet MM40 (Block3), deux tourelles de 76 mm et deux tubes lance-torpilles (24 MU90). Les frégates ont un hangar pour un hélicoptère NH90. Grâce à la puissance de leur armement, de leurs radars (S 1850 M, EMPAR) et de leur système de combat (SEIC), ces bâtiments sont conçus pour assurer la protection aérienne d'un groupe aéronaval. Deux unités très voisines, les Andrea Doria et Caio Duilio, ont été construites par Fincantieri pour la marine italienne.
__________________________________________

(*) Voir le blog du Forbin

Le Forbin en mars dernier (© : JEAN-LOUIS VENNE)
Le Forbin en mars dernier (© : JEAN-LOUIS VENNE)

Marine nationale