Défense
La frégate Forbin sort de cale sèche

Actualité

La frégate Forbin sort de cale sèche

Défense

Actuellement immobilisée pour son dernier arrêt technique avant admission au service actif, la frégate de défense aérienne Forbin est sortie vendredi de cale sèche, à Toulon. A l'issue de nombreux essais et entrainements, le bâtiment était entré aux bassins Vauban en décembre, pour une longue période de travaux. Cet arrêt technique de fin de garantie vise à remettre le navire à niveau, mais également à apporter quelques corrections sur des équipements, à la lumière du retour d'expérience des essais. Le chantier, mené par DCNS et l'équipage, va désormais se poursuivre à flot, la fin de l'arrêt technique étant prévu mi-mars.
Tête de série du programme franco-italien Horizon, le Forbin a été réalisé comme son sistership, le Chevalier Paul, par le site DCNS de Lorient.
Ces FDA mesurent 152.9 mètres de long pour un déplacement de 7000 tonnes en charge. Elles mettent en oeuvre le système PAAMS, avec 32 missiles Aster 30 et 16 missiles Aster 15 ; ainsi que 8 missiles Exocet MM40 (Block3), deux tourelles de 76 mm et deux tubes lance-torpilles (24 MU90). Les frégates ont un hangar pour un hélicoptère NH90. Grâce à la puissance de leur armement, de leurs radars (S 1850 M, EMPAR) et de leur système de combat (SEIC), ces bâtiments sont conçus pour assurer la protection aérienne d'un groupe aéronaval. Deux unités très voisines, les Andrea Doria et Caio Duilio, ont été construites par Fincantieri pour la marine italienne.

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française