Défense
La frégate furtive Courbet va faire escale à Saint-Nazaire

Actualité

La frégate furtive Courbet va faire escale à Saint-Nazaire

Défense

Cela fait 10 ans qu'aucune frégate légère furtive de la Marine nationale n'a pointé son étrave dans l'estuaire de la Loire. Exceptionnellement, du 13 au 15 novembre, le Courbet fera relâche à Saint-Nazaire. Cette escale sera l'occasion, pour le public, de découvrir cet étonnant navire, dessiné pour échapper à la détection radar. La frégate et son équipage en profiteront également pour aller à la rencontre d'Angers, ville marraine du Courbet. Cette visite de la FLF se déroulera lors de son transit entre sa base de Toulon et Brest, où elle va rejoindre le porte-hélicoptères Jeanne d'Arc. Pour sa 44ème et dernière campagne, le navire école de la marine sera, en effet, accompagné par le Courbet, qui remplace la frégate Georges Leygues (cette dernière accompagnant le BPC Tonnerre, qui assurera à partir de mars 2010 la nouvelle formule du stage à la mer des élèves officiers).
Troisième de la série des cinq FLF du type La Fayette, le Courbet a été construit par DCNS, à Lorient, et mis en service en 1997. Long de 125 mètres pour un déplacement de 3600 tonnes en charge, ce bâtiment dispose d'un équipage de 150 marins. Son armement consiste en 8 missiles antinavires Ecoxet MM40), un système surface-air Crotale Naval CN2 (8 missiles en batterie et 16 en soute), une tourelle de 100 mm, deux canons de 20 mm et quatre mitrailleuses de 12.7 mm. Le navire dispose, en outre, d'une plateforme et d'un hangar pour un hélicoptère du type Panther.
Les cinq frégates du type La Fayette sont basées à Toulon, l'une d'elle étant en permanence déployée en océan Indien.

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française