Défense
La frégate Jean Bart met le cap sur l'océan Indien

Actualité

La frégate Jean Bart met le cap sur l'océan Indien

Défense

La frégate antiaérienne Jean-Bart a appareillé de Toulon lundi dernier pour se diriger vers la Méditerranée orientale et le canal de Suez. Le bâtiment va effectuer un déploiement de trois mois en océan Indien et dans le golfe Persique. Le Jean Bart va assurer la relève d'une autre frégate présente dans cette région, où une petite dizaine de navires de la Marine nationale est actuellement déployée. Ces unités participent, notamment, à la lutte contre le terrorisme au sein de la CTF 150 ou encore à la protection du trafic commercial contre la piraterie (opération Atalante). On notera, toutefois, qu'il est assez rare qu'une frégate antiaérienne soit déployée seule dans cette zone. Ces dernières années, le Jean Bart et son sistership, le Cassard, ont essentiellement fréquenté ces eaux comme escorte du porte-avions Charles de Gaulle lors des missions Agapanthe. La livraison à la marine française des nouvelles frégates de défense aérienne Forbin et Chevalier Paul donne sans doute, aujourd'hui, plus de souplesse pour opérer les Cassard et Jean Bart de manière « indépendante ».
Construites par DCNS à Lorient, les Cassard et Jean Bart sont entrées en service en 1988 et 1991. Version antiaérienne des frégates anti-sous-marine du type F70 ASM (Georges Leygues), ces bâtiments mesurent 139 mètres de long pour un déplacement de 5000 tonnes en charge. Leur armement comprend 8 missiles antinavire Exocet MM40, un système surface-air SM1-MR (40 missiles), deux systèmes surface-air à courte portée Sadral (39 missiles), une tourelle de 100mm, 2 canons de 20mm, 4 mitrailleuses de 12.7mm et 2 tubes lance-torpilles. Ces frégates embarquent, en outre, un hélicoptère Panther. L'électronique comprend un radar de veille DRBV-26 C, un radar tridimensionnel DRBJ-11 B, deux radars de conduite de tir SPG-51C (pour les SM1-MR) et une conduite de tir DRBC-33 (pour le 100mm), ainsi que deux radars de navigation et d'appontage DRBN-34. Les F70 AA disposent, aussi, d'un détecteur, de deux brouilleurs, d'un bruiteur remorqué, de deux lance-leurres Dagaie et de deux lance-leurres Sagaie.
Le Cassard et le Jean Bart seront remplacés en 2022 par deux frégates de défense aérienne (FREDA) dérivées des frégates européennes multi-missions (FREMM).
________________________________________

- Voir notre reportage sur le Cassard

Marine nationale