Défense
La frégate La Motte-Picquet rejoint l'opération Atalante

Actualité

La frégate La Motte-Picquet rejoint l'opération Atalante

Défense

Partie de Brest le 9 novembre, la frégate anti-sous-marine La Motte-Picquet a été intégrée, le 1er décembre, à l'EU-NAVFOR (CTF 465), force navale européenne de lutte contre la piraterie en océan Indien. Après avoir effectué la semaine dernière une escale à Djibouti, où plusieurs autres bâtiments militaires, dont l'aviso français Premier Maître L'Her, faisaient relâche, la frégate de la Marine nationale a repris ses patrouilles dans le détroit de Bab-el Mandeb et au large de la corne d'Afrique, afin de protéger le trafic commercial contre les pirates et effectuer différents contrôles d'embarcations suspects. Avant d'intégrer la CTF 465 (passé le 6 décembre sous commandement de l'Espagne avec comme navire amiral le pétrolier-ravitailleur Patino) , le La Motte-Picquet a d'abord navigué au profit de la Task Force 150, groupe naval multinational également déployé au nord de l'océan Indien, dans le cadre de l'opération Enduring Freedom de lutte contre le terrorisme et les trafics illicites.

Contrôle d'un boutre par l'équipe de visite (© : MARINE NATIONALE)
Contrôle d'un boutre par l'équipe de visite (© : MARINE NATIONALE)

Marine nationale