Défense
La frégate La Motte-Picquet à Saint-Pierre et Miquelon

Actualité

La frégate La Motte-Picquet à Saint-Pierre et Miquelon

Défense

Avant de rejoindre Norfolk, la frégate anti-sous-marine La Motte-Picquet, basée à Brest, a fait une courte escale, hier, dans l'archipel de Saint-Pierre et Miquelon. Une pose bien méritée après une traversée de l'Atlantique musclée, où le bâtiment a affronté des vents de force 9 à 10 sur l'échelle de Beaufort. Mais, quelques heures après son arrivée à Saint-Pierre, le La Motte-Picquet devait déjà appareiller pour mettre le cap sur les Etats-Unis. C'est en effet au large de la côte Est américaine que la frégate bretonne va participer, en compagnie du Bâtiment de Projection et de Commandement (BPC) Tonnerre, à un exercice amphibie franco-américain. Prévues du 3 au 15 février, ces manoeuvres verront l'intégration des navires de la Marine nationale dans l'exercice de préparation de l'« Expeditionary Strike Group » articulé autour du porte-hélicoptères d'assaut USS Bataan. Français et Américains pourront, à cette occasion, renforcer l'interopérabilité de leurs moyens.

Le La Motte-Picquet, ici à Toulon (© :JEAN-LOUIS VENNE)
Le La Motte-Picquet, ici à Toulon (© :JEAN-LOUIS VENNE)

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française