Défense
La frégate Latouche-Tréville déployée au Liban

Actualité

La frégate Latouche-Tréville déployée au Liban

Défense

Après avoir appareillé de Brest le 19 septembre, la frégate anti-sous-marine Latouche-Tréville a rejoint cette semaine le Liban. Le bâtiment relève au sein de la Task Force 448 la frégate Aconit qui, à l'issue d'une escale à Athènes, rentrera lundi à Toulon. Force maritime internationale chargée de la surveillance au large des côtes libanaises, la TF 448 est la première force des Nations Unies déployée à la mer depuis la guerre de Corée, dans les années 50. Cette flotte est actuellement placée sous commandement français, avec à sa tête le contre-amiral Alain Hinden, qui dirige les opérations depuis le bâtiment de commandement et de ravitaillement Somme.

La Somme et l'Aconit (© : MARINE NATIONALE)
La Somme et l'Aconit (© : MARINE NATIONALE)

A noter qu'en décembre, une autre frégate brestoise, le De Grasse, sera elle-aussi déployée au Liban. Cette mission permet d'ailleurs d'apprécier la polyvalence de ce type de bâtiments. Tout comme le De Grasse, le Latouche-Tréville est, prioritairement, employé pour la protection des sous-marins nucléaires lanceurs d'engins basés à Brest, ainsi que les approches maritimes, contre les menaces sous-marines. Mais elles sont aussi capables, grâce à leur taille, leur autonomie et leurs équipements, de mener bien d'autres missions. Ces dernières vont de l'escorte de convois à la surveillance maritime en passant par la lutte contre les trafics, le contre-terrorisme, la lutte contre la piraterie, la police des pêches et, bien entendu, l'assistance et le sauvetage.

Le LTT avec un sous-marin nucléaire lanceur d'engins (© : MARINE NATIONALE)
Le LTT avec un sous-marin nucléaire lanceur d'engins (© : MARINE NATIONALE)

Long de 139 mètres pour un déplacement de 4900 tonnes en charge, le Latouche-Tréville embarque des missiles antinavire (jusqu'à 8 missiles MM40 Block2, un système surface-air Crotale (24 missiles, dont 8 en batterie), deux systèmes surface-air à très courte portée Simbad (missiles Mistral), des torpilles anti-sous-marines, une tourelle de 100 mm, deux canons de 20 mm, quatre mitrailleuses de 12.7 mm et un à deux hélicoptères Lynx. Dernière d'une série de 7 unités et frégate ASM la plus récente de la marine, le Latouche-Tréville a été construit par l'arsenal de Brest en 1990. Elle sera remplacée, comme les six autres F 70 ASM et les deux F 67 (Tourville et De Grasse), par neuf frégates multi-missions (FREMM).
_________________________________________________

- Voir notre reportage sur le Latouche-Tréville

Marine nationale