Défense
La frégate Montcalm a tiré sa révérence

Actualité

La frégate Montcalm a tiré sa révérence

Défense

Opérationnelle depuis mai 1982, la frégate anti-sous-marine (FASM) Montcalm prend sa retraite. La cérémonie de retrait du service actif du bâtiment s’est déroulée le 3 juillet à Toulon, en présence de l’amiral Marc de Briançon, commandant la Force d’Action Navale. Après une dernière mission en Méditerranée orientale en début d’année, puis la participation à divers entrainements et la préparation du RSA, cette cérémonie marque le début du processus allant conduire à son désarmement. Remplacé par la nouvelle frégate multi-missions (FREMM) Languedoc, dont l’ASA a été prononcée le 4 juillet, le Montcalm est la troisième FASM du type F70 à achever sa carrière après le Georges Leygues (1979) en 2013 et le Dupleix (1981) en 2014. Elle sera suivie l’an prochain par le Jean de Vienne (1984), également basé à Toulon et auquel succèdera la FREMM Auvergne.

 

Le Montcalm en 2012 (© : MARINE NATIONALE - S. CHENAL)

Le Montcalm en 2012 (© : MARINE NATIONALE - S. CHENAL)

La FREMM Languedoc (© : MARINE NATIONALE)

La FREMM Languedoc (© : MARINE NATIONALE)

 

La fin de la génération F70

Il ne restera alors plus que les trois dernières unités de la série, les Primauguet (1986), La Motte-Picquet (1988) et Latouche-Tréville (1990), toutes positionnées à Brest où elles côtoient les deux premières unités du programme FREMM, l’Aquitaine et la Provence, admises au service actif en décembre 2015 et juin 2016. Le remplacement des FASM brestoises sera assuré par deux autres FREMM, les Bretagne et Normandie, livrables en 2018 et 2019 par Naval Group (ex-DCNS). Le temps que ces

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française