Défense
La frégate Primauguet retrouve la mer après un changement de pales d'hélices

Actualité

La frégate Primauguet retrouve la mer après un changement de pales d'hélices

Défense

Victime d'une fortune de mer le 6 mars, alors qu'elle naviguait en Manche, la frégate anti-sous-marine Primauguet est sortie mardi de son bassin. L'intervention, réalisée par DCN Services Brest, a porté sur le remplacement de trois pales sur l'hélice bâbord. Celles-ci avaient été endommagées par la coupée du navire, arrachée par une puissante vague. Le passage en cale sèche, qui a débuté le 16 mars, fut également l'occasion de réaliser certains travaux d'entretien, notamment le nettoyage de la coque. Après des essais de propulsion, le Primauguet redevenu opérationnel. Le retour au service du bâtiment était attendu puisque la Marine nationale ne disposait plus à Brest que d'une seule frégate ASM disponible, le Latouche Tréville. Le De Grasse achève en effet son Indisponibilité Périodique pour Entretien et Réparations (IPER), alors que le Tourville est déployé avec le groupe aéronaval en océan Indien. Ces quatre bâtiments assurent la protection des sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE) basés à l'Ile Longue, face à Brest.
______________________________________________

- Voir la fiche technique des Primauguet et Latouche Tréville

- Voir la fiche technique des Tourville et De Grasse


Marine nationale