Défense
La frégate saoudienne Makkah enfin remise à l'eau

Actualité

La frégate saoudienne Makkah enfin remise à l'eau

Défense

Livrée par DCNS en avril 2004, la frégate Makkah a été, selon nos informations, remise à flot à Djeddah. Le 3 décembre 2004, le navire, alors flambant neuf, avait été gravement endommagé après avoir abordé à pleine vitesse un récif, suite à une erreur de navigation. L'accident a provoqué des dégâts très importants, la coque étant notamment déchirée sur plusieurs dizaines de mètres. Après trois ans passés sur un dock flottant, le navire a été remis à flot en janvier dernier. Il n'est, pour autant, pas encore opérationnel. Les différents équipements, dont une partie a été endommagée, doivent être progressivement remis en service après plus de trois ans d'inactivité. C'est le cas, notamment, de la propulsion.


Un frégate du type F3000 (Photo : DCNS)

Dépassant 4800 tonnes à pleine charge, les frégates F 3000 (Al Riyadh, Makkah et Al Damman) ont été assemblées à Lorient. Dérivées des La Fayette françaises, leur armement comprend 8 missiles antinavires Exocet MM40, un système SAAM (16 missiles Aster 15), une tourelle de 76 mm et quatre tubes lance-torpilles. Côté senseurs, elles disposent d'un radar multifonctions Arabel (pour le guidage des Aster) et un radar de veille Jupiter.
Les trois bâtiments font partie du programme Sawari II.


Un frégate du type F3000 (Photo : DCNS)


Un frégate du type F3000 (Photo : DCNS)

Naval Group | Actualité industrie navale de défense