Défense
La frégate Tourville devrait être retirée du service cet été

Actualité

La frégate Tourville devrait être retirée du service cet été

Défense

Basée à Brest, la frégate anti-sous-marine Tourville devrait être retirée du service actif le mois prochain. La mise en complément du bâtiment est prévue le 16 juin. Premier de la série des trois F67, le Tourville est opérationnel depuis juin 1975. Long de 153 mètres pour un déplacement de 6100 tonnes en charge, D 610 est spécialisé dans la chasse aux sous-marins. A cet effet, il dispose d'un sonar de coque a été dotée 1996 du système SLASM, avec sonar remorqué actif à très basse fréquence, qui a remplacé le sonar d'origine. Par ailleurs, le Tourville embarque un hélicoptère Lynx (deux initialement) emportant un sonar trempé et des torpilles, ainsi que des tubes lance-torpilles. Le reste de l'armement comprend six missiles antinavire Exocet MM38, un système surface-air Crotale, deux tourelles de 100mm, deux canons de 20mm et des mitrailleuses de 12.7mm.
Le Tourville a eu deux sisterships. Entré en service en 1976, le Duguay-Trouin a été prématurément désarmé en 1999. Quant au cadet de la classe, le De Grasse (1977), il est toujours en activité et sera probablement retiré du service en 2012, lors de la livraison de l'Aquitaine, première des 9 frégates multi-missions (FREMM) destinées à remplacer les 9 frégates du type Tourville et Georges Leygues.

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française