Défense
La frégate Tourville revient à Toulon suite à des problèmes de sonar

Actualité

La frégate Tourville revient à Toulon suite à des problèmes de sonar

Défense

La frégate anti-sous-marine Tourville, déployée avec le porte-avions Charles de Gaulle dans le cadre de sa mission en océan Indien, a été contrainte de rebrousser chemin. Selon nos informations, le bâtiment aurait rencontré des problèmes sur son sonar remorqué. Le Tourville serait rentré à Toulon afin qu'une inspection de l'équipement soit menée. Des essais ont eu lieu ce week-end, permettant de valider les réparations et d'autoriser le bâtiment à rallier le groupe aéronaval par le bâtiment. Basé à Brest, le Tourville est la seule frégate française à disposer du Système de Lutte Anti-Sous-Marine (SLASM), articlé autour du sonar remorqué actif à très basse fréquence DSBX-1. Cet équipement très pointu, considéré comme le meilleur de la marine en matière de lutte ASM, était également embarqué sur le De Grasse mais la frégate avait accidentellement perdu son « poisson » dans le golfe de Gascogne en février 2006 (*). Outre le Tourville, la protection du Charles de Gaulle contre les submersibles est assurée, à l'occasion de la mission Agapanthe 07, par un sous-marin nucléaire d'attaque et une autre frégate, le Dupleix. Le porte-avions a appareillé de Toulon le 11 février et rejoindra sa base début juin, après trois mois et demi de mission au nord de l'océan Indien.
__________________________________________________

- Voir la fiche technique de la frégate Tourville

- Lire notre article du 23 janvier sur le remplacement du sonar du De Grasse


Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française