Défense
La FREMM Alsace et son mât « taille de guêpe »
ABONNÉS

Actualité

La FREMM Alsace et son mât « taille de guêpe »

Défense

Depuis sa sortie du hall de construction du site Naval Group de Lorient, le 18 avril, l’Alsace, première des deux frégates multi-missions à capacités de défense aérienne renforcées (FREMM DA), est en achèvement à flot au quai d’armement de la rive gauche du Scorff.  Le bâtiment présente désormais presque son allure définitive, avec la pose de sa cheminée, de la structure allant supporter le radar Herakles (ce dernier n’étant pas installé) et, surtout, de son mât dit « taille de guêpe ». Par rapport aux six premières FREMM françaises et aux deux vendues à l’export (Maroc et Egypte), cette mâture a été redessinée afin de réduire au maximum la zone de maque que la mâture offrait en arrière de l’Herakles. Vu de face ou en arrière, le résultat est impressionnant tant la partie centrale du mât est fine. Ce nouveau design fait partie des modifications opérées par Naval Group afin d’optimiser la plateforme pour la défense aérienne (voir notre article complet sur les FREMM DA).

 

La FREMM DA Alsace

La FREMM DA Alsace(© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Pour mémoire, l’Alsace sera livrée en 2021 à la Marine nationale, sa jumelle, la future Lorraine (en cours d’assemblage) allant la rejoindre en 2022. En attendant, la flotte française a déjà admis au service actif cinq FREMM: l’Aquitaine (2015), la Provence (2016), le Languedoc (2017), l’Auvergne (2018) et la Bretagne (2019). Après un arrêt technique pré-livraison, la sixième, la Normandie, récemment passée en cale  sèche à Lorient, rejoindra Brest début juillet en vue d’être réceptionnée par la Marine nationale.

 

La FREMM Normandie à Lorient 

La FREMM Normandie à Lorient (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Marine nationale Naval Group (ex-DCNS)