Défense
La FREMM Languedoc rentre à Toulon après trois mois en Méditerranée orientale

Fil info

La FREMM Languedoc rentre à Toulon après trois mois en Méditerranée orientale

Défense

La frégate multi-missions (FREMM) Languedoc a retrouvé ce vendredi 26 avril 2019, son port base de Toulon après un déploiement de plus de trois mois en Mediterranée orientale.

Partis de Toulon le 21 janvier dernier, les marins ont contribué à l’autonomie d’appréciation de la France dans la zone et au soutien des forces engagées dans la lutte contre le terrorisme. Grâce aux senseurs de dernière génération de la frégate, l’équipage a pu préparer au mieux l’arrivée sur zone du groupe aéronaval mené par le porte-avions Charles de Gaulle, participer à l’escorte du porte-avions français, et à l’appui des opérations de lutte contre Daech au Levant.

Tout au long de ce déploiement, des actions de coopération bilatérale avec les marines des pays riverains ont également été menées (Chypre, Grèce, Turquie…), la frégate Languedoc allant même jusqu’à assurer la protection du porte-avions américain Stennis contre d’éventuelles menaces sous-marines.

Cette mission est le cinquième déploiement opérationnel en Méditerranée orientale pour la frégate Languedoc depuis son admission au service actif en juillet 2017.

Admise au service actif en 2017, la frégate multi-missions Languedoc est un bâtiment de combat polyvalent capable de maîtriser une zone d’opérations aéro-maritime (soutien à la force océanique stratégique, escorte, protection), de frapper dans la profondeur avec le missile de croisière naval, de remplir des missions de lutte anti-navires, anti-sous-marine, anti-aérienne, et de venir en soutien et appui d’opérations de projection.

Basée à Toulon, d’une longueur de 142 mètres et d’une largeur de 20 mètres, elle est armée par un équipage de 140 marins.

La ville marraine du Languedoc est Montpellier.

La marine nationale dispose à ce jour de 6 unités de type FREMM (3 à Brest et 3 à Toulon).

Source : Marine nationale

Marine nationale