Disp POPIN non abonne!
Défense

Actualité

La FREMM Languedoc se prépare à prendre la mer

Défense

La construction de la troisième frégate multi-missions française est désormais achevée. Mise à flot en juillet 2014 sur le site DCNS de Lorient, la Languedoc débutera le mois prochain ses essais en mer. Dans cette perspective, une cérémonie de levée des couleurs s’est déroulée à bord en fin de semaine dernière avec l’équipage (commandé par le CV Guillaume Arnoux) désigné en mars par la Marine nationale. Des marins qui ont commencé à s’approprier leur futur bâtiment et vont en assurer, sous la responsabilité de DCNS, la conduite nautique pendant les essais. La livraison de la Languedoc interviendra l’an prochain, le FREMM allant rejoindre Toulon pour devenir la première frégate de ce type basée sur la façade méditerranéenne. Elle y sera rejointe en 2017 par l’Auvergne, mise à flot le 2 septembre à Lorient.

 

Mise à l'eau de la Languedoc à l'été 2014 © : DCNS)

Mise à l'eau de la Languedoc à l'été 2014 © : DCNS) 

 

La Bretagne bientôt mise en chantier

Alors que la tête de série du programme, l’Aquitaine (livrée fin 2012), ainsi que la Provence (livrée en mai) sont basées à Brest, la construction de la future Bretagne doit débuter prochainement chez DCNS, en vue d’une livraison en 2018. Pour la suite, les noms d’Alsace et Lorraine ont semble-t-il été conservés par la marine, comme prévu initialement. Cela signifierait donc que l’Alsace, du même type que ses cinq aînées, serait livrée en 2019 et rejoindrait la Bretagne à Brest. La Lorraine, en revanche, serait la première des deux frégates disposant de capacités de défense aérienne renforcées. Prévues pour être basées à Toulon, ces FREMM DA doivent être réceptionnées par la flotte française entre 2020 et 2022. Le nom de la seconde, qui sera également la huitième et dernière unité tricolores du programme, n’est pas encore arrêté, explique-t-on à l’Etat-major. Il conviendra de voir si les marins décident de l’appeler Normandie, deux FREMM devant porter ce nom ayant été finalement vendues à l’export (la Mohammed VI au Maroc et la Tahya Misr à l’Egypte). 

 

La Tahya Misr © : MICHEL FLOCH)

La Tahya Misr © : MICHEL FLOCH) 

 

Naval Group (ex-DCNS) Marine nationale