Défense
La FREMM marocaine à Toulon
ABONNÉS

Actualité

La FREMM marocaine à Toulon

Défense

Le Mohammed VI, plus importante unité de la marine marocaine, est arrivé en fin de semaine dernière à Toulon. Nommée en l’honneur du roi du Maroc, cette frégate multi-missions (FREMM) de 142 mètres et 6000 tonnes de déplacement en charge a été livrée par Naval Group début 2013. Elle a été construite sur la base des unités françaises de la classe Aquitaine, constituant la seconde d’une série qui comprendra au final dix FREMM, soit huit pour la France, une pour la Maroc et une pour l’Egypte. Le design est identique et les équipements similaires, à l’exception notable de l’absence sur le bâtiment marocain par rapport à ses homologues tricolores de missiles de croisière navals (MdCN) et de canons télé-opérés de 20mm Narwhal.

 

Le Mohammed VI à Toulon

Le Mohammed VI à Toulon (©  FRANCIS JACQUOT)

Le Mohammed VI à Toulon

Le Mohammed VI à Toulon (©  FRANCIS JACQUOT)

 

Le Mohammed VI, qui était venu à Toulon en 2016 pour un arrêt technique, a cette fois rejoint la base navale varoise dans le cadre de Chebec. Organisé tous les ans depuis bientôt trois décennies, cet exercice franco-marocain permet de renforcer la coopération entre les marines des deux pays. Après une phase de préparation à quai, les bâtiments engagés vont appareiller en fin de semaine avec d'abord une période de montée en puissance comprenant des entrainements dans tous les domaines de lutte, puis ils réaliseront ensemble une patrouille opérationnelle commune d'une dizaine de jours avec comme missions la surveillance de l’espace maritime et le recueil de renseignements. 

En 2018, Chebec avait réuni la frégate marocaine Tarik ben Ziad et la frégate française Surcouf. Cette année, le Mohammed VI évoluera avec une autre FLF française, le Guépratte. Les deux bâtiments doivent notamment passer par Casablanca au cours de leur patrouille la semaine prochaine. 

 

La frégate Guépratte (

La frégate Guépratte (©  FRANCIS JACQUOT)

 

Maroc Marine nationale