Défense
La FREMM modifiée pour les missions de défense aérienne

Actualité

La FREMM modifiée pour les missions de défense aérienne

Défense

La famille des frégates européenne multi-missions s’enrichit d’une nouvelle version, la FREMM ER (Extended Range). Ce bâtiment a été conçu par DCNS pour assurer des missions de défense aérienne et de défense anti-missile balistique. A ce titre, le radar tournant Herakles qui équipe les Aquitaine de la Marine nationale et  le futur Mohammed V marocain, est remplacé par un tout nouveau radar, développé spécialement par Thales. Offrant des capacités de détection à longue portée très supérieures aux équipements actuels, ce radar fixe, doté de quatre antennes à faces planes posées sur une mâture unique, permettra aux FREMM ER, équipées comme leurs aînées de missiles surface-air Aster, d’offrir en matière de défense aérienne des performances supérieures aux Horizon franco-italiennes et T45 britanniques, des bâtiments aux capacités déjà exceptionnelles et considérés comme faisant partie des meilleurs plateformes de défense aériennes du monde.

Avec la FREMM ER, DCNS espère décrocher de nouveaux contrats à l’export. Mais ce modèle servira aussi probablement de base pour les deux futures FREDA, les FREMM de défense aérienne commandées par la France pour remplacer, entre 2020 et 2022, les Cassard et Jean Bart.

 

Nous reviendrons de manière détaillée sur la FREMM ER et son radar dans notre second magazine Hors Série spécial Euronaval, qui paraîtra le 22 octobre et peut être commandé dès maintenant en cliquant sur ce lien.

 

Version classique de la FREMM (© DCNS)

Version classique de la FREMM (© DCNS)

 

La FREMM Aquitaine (© DCNS)

La FREMM Aquitaine (© DCNS)

Naval Group | Actualité industrie navale de défense