Défense
La FREMM Provence admise au service actif

Actualité

La FREMM Provence admise au service actif

Défense

L’admission au service actif de la seconde frégate multi-missions (FREMM) française a été prononcée hier par l’amiral Rogel, chef d’Etat-major de la Marine nationale. Une « ASA » qui intervient un an après la livraison de la Provence par DCNS, le 12 juin 2015. Depuis, le bâtiment, basé à Brest comme la tête de série du programme FREMM, l’Aquitaine (livrée en novembre 2012 et admise au service actif en décembre 2015), a multiplié avec son équipage les entrainements, réalisé des navigations de longue durée, validé ses différentes capacités militaires et mené de nombreux exercices avec des unités françaises et étrangères. La Provence a même, cet hiver, brièvement évolué avec un porte-avions américain au Moyen-Orient avant de participer à la mission Arromanches 2 au sein du groupe aéronaval emmené par le Charles de Gaulle et comprenant entre autres l’Aquitaine. La frégate avait ensuite participé à la grande revue navale indienne puis poursuivi son déploiement jusqu’en Asie. De retour en océan Indien, elle avait intercepté une très importante cargaison d'armes sur un boutre au large de la Somalie. 

 

Le groupe aéronaval dans le Golfe avec deux FREMM (© MARINE NATIONALE)

Le groupe aéronaval dans le Golfe avec deux FREMM (© MARINE NATIONALE)

 

 

En Asie avec un Scorpene malaisien (© MARINE NATIONALE)

En Asie avec un Scorpene malaisien (© MARINE NATIONALE)

 

Longues de 142 mètres pour une largeur de 20 mètres et un déplacement de 6000 tonnes en charge, les FREMM françaises sont des plateformes polyvalentes disposant de capacités anti-sous-marines de premier plan. Elles sont à cet effet équipées d’un sonar de coque et d’un sonar remorqué (Captas 4) ainsi que de torpilles MU90, aussi embarquée par leur hélicoptère Caïman Marine (NH90), doté par ailleurs d’un sonar trempé et de bouées acoustiques.

 

Tir de MdCN sur la FREMM Aquitaine (© MARINE NATIONALE)

Tir de MdCN sur la FREMM Aquitaine (© MARINE NATIONALE)

 

Ces frégates sont, de plus, les premiers bâtiments de surface européens à mettre en œuvre des missiles de croisière, avec deux lanceurs verticaux pour 16 MdCN, armes redoutables capables de détruire des cibles terrestres durcies à un millier de kilomètres. Deux autres lanceurs abritent 16 missiles surface-air Aster 15, le reste de l’armement comprenant 8 missiles antinavire Exocet MM40 Block3, une tourelle de 76mm et deux canons télé-opérés de 20mm.

 

La Provence en rade de Brest (© MICHEL FLOCH)

La Provence en rade de Brest (© MICHEL FLOCH)

 

Côté électronique, les FREMM s’appuient en particulier sur un radar multifonctions Herakles, ainsi que d’importants moyens de guerre électronique, dont deux brouilleurs, deux lance-leurres antimissile et deux lance-leurres anti-torpille.

La troisième FREMM, le Languedoc, a été livrée le 16 mars dernier à la flotte française. Elle sera rejointe à Toulon l’an prochain par l’Auvergne, en achèvement à flot au site DCNS de Lorient. Ce dernier procèdera en septembre à la mise à l’eau de la Bretagne, que la marine réceptionnera à Brest en 2018. Puis ce sera au tour de la Normandie, qui sera elle aussi basée à la pointe Bretagne à partir de 2019.

Ces six nouvelles frégates remplaceront les unités du type F70 ASM. Deux bâtiments supplémentaires, bénéficiant de capacités de défense aérienne renforcées, remplaceront quant à eux, en 2021 et 2022, les frégates antiaériennes Cassard et Jean Bart (F70 AA). Ces FREMM DA pourraient s’appeler Alsace et Lorraine, noms initialement retenus parmi ceux des huit premières frégates de ce type, du temps où le programme comptait encore 11 unités (17 à l’origine). Les septième et huitième FREMM adopteront la même plateforme avec des moyens de lutte ASM et antinavire identiques, mais auront un radar plus puissant et mettront en œuvre des missiles Aster 30, avec peut être de nouveaux lanceurs, des réflexions étant en cours pour développer des cellules hybrides capables d’accueillir l’Aster 30 mais aussi le MdCN.

 

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française