Défense
La Garde côtière canadienne renouvelle enfin ses moyens hauturiers

Focus

La Garde côtière canadienne renouvelle enfin ses moyens hauturiers

Défense

Alors que le premier-ministre canadien a annoncé le 22 mai un vaste plan de renouvellement des moyens de la Garde côtière, qui comprendra jusqu’à 18 nouveaux bâtiments, certains programmes de modernisation sont déjà en cours. C’est le cas pour les trois nouveaux navires hauturiers de sciences halieutiques (NHSH) dont le second exemplaire, le Capt. Jacques Cartier, a fait l’objet d’une cérémonie officielle de lancement le 5 juin au chantier Seaspan de Vancouver. Le navire a été nommé en l’honneur du navigateur et explorateur français Jacques Cartier (1491 – 1557) qui fut le premier européen à cartographier le golfe du Saint-Laurent et les rives du fleuve canadien.  

Tête de série de ce programme, le John Franklin, mis à l’eau en décembre 2017 et dont l’achèvement a pris du retard en raison de problèmes techniques ayant entrainé son retour au chantier, devrait entrer en opération cet été. Il sera basé à Patricia Bay, en Colombie Britannique. Le Capt. Jacques Cartier, que la Garde côtière compte réceptionner d’ici la fin de l’année, sera quant à lui stationné à Dartmouth, en Nouvelle-Eco

Marine et Garde-côtière canadiennes