Divers
La Grande-Bretagne perd un porte-aéronefs

Actualité

La Grande-Bretagne perd un porte-aéronefs

Divers

C'est un nouveau coup dur pour les inconditionnels de la Royal Navy. Le porte-aéronefs HMS Invincible vient de terminer sa carrière opérationnelle sous les couleurs de l'Union Jack. Son jumeau l'Ark Royal étant en réparation jusqu'à la fin de l'année, la marine britannique ne pourra compter pendant plusieurs mois que sur un seul porte-aéronefs, l'Illustrious. Du jamais vu dans l'histoire aéronavale de la flotte. Après 25 ans de bons et loyaux services, l'Invincible a rejoint Portsmouth où il est entré dans une ultime période d'entretien. A l'issue de celle-ci, en octobre, l'Invincible sera officiellement désarmé et placé en réserve jusqu'en 2010, date à laquelle Londres souhaite le vendre (l'Inde pourrait être intéressée, ndlr). Mis en service en 1980, la carrière opérationnelle de l'Invincible a été marquée par sa participation au conflit des Malouines, deux ans plus tard. Pour son retour au port, le bâtiment embarquait 250 familles de marins et a été salué par des coups de canons et plusieurs passages d'appareils de la Fleet Air Arm.

La Navy réduite à la portion congrue

Cette mise en retraite de l'un des trois porte-aéronefs de la Royal Navy a provoqué des discussions houleuses au parlement britannique. Le député Libéral Démocrate de Portsmouth, Mike Hancock est monté au créneau: "Nous allons avoir un équipage surmené sur l'Illustrious", a déclaré ce membre de la commission de la défense pour qui, la seule raison de désarmer l'Invincible est une volonté "de faire des économies à cause de la guerre en Irak". Du côté du ministère de la Défense, on se veut rassurant: "Le retrait du service de l'Invincible ne représente aucun danger pour les capacités opérationnelles de la Royal Navy". Il n'empêche, la flotte de sa majesté ne s'est jamais trouvée dans une telle situation de faiblesse. Disposant d'une soixantaine de bâtiments de combat dans les années 80, elle n'aligne plus aujourd'hui que 31 navires de premier rang (PA, PH, destroyers et frégates) va réduire ce nombre à 28 après la vente de trois frégates du type 23. Celle qui était encore la première marine du monde à la veille de la seconde guerre mondiale n'est plus que l'ombre d'elle même et vient de se faire dépasser par son éternelle rivale, la Marine nationale. Impensable il y a encore 15 ans. Le HMS Invincible était le navire amiral de la flotte qui s'est rassemblée à Portsmouth le 28 juin pour célébrer les exploits de Nelson. Le voilà au rencart et le célèbre marin lui, doit se retourner dans sa tombe.

Frégates type 23 Royal Navy