Défense
La Grèce retient l’offre française pour ses futures frégates

Actualité

La Grèce retient l’offre française pour ses futures frégates

Défense

Les semaines se suivent mais heureusement ne se ressemblent pas pour Naval Group. Après le choc de l’abandon du programme des sous-marins australiens, la France a remporté une très belle victoire en Grèce. Hier, au lendemain de l’inauguration d’une grande exposition Paris-Athènes au musée du Louvre, Emmanuel Macron et le premier ministre grec ont tenu une conférence de presse commune à l’Elysée. Kyriákos Mitsotákis a annoncé la signature d’un « nouvel accord de partenariat stratégique de coopération en matière de sécurité et de défense » et, dans ce cadre, le choix d’équiper la marine hellénique de frégates conçues et réalisées par Naval Group. Un protocole d’accord (Memorandum of Undersanting – MoU) a été signé en ce sens pour la fourniture de trois frégates du type FDI, avec une option pour une quatrième.

Une commande attendue dans les trois mois

Naval Group et MBDA (qui fournira les missiles) sont entrés dans une phase de négociations avec le gouvernement grec en vue d’aboutir rapidement à une commande. « C’est une question de trois mois ma

Naval Group | Actualité industrie navale de défense