Marine Marchande
La grève sur le ferry Corse jugée illicite par la justice

Actualité

La grève sur le ferry Corse jugée illicite par la justice

Marine Marchande

L'appel à la grève lancé le 20 janvier par la CGT auprès des personnels du ferry Corse, qui devait débuter aujourd'hui un nouveau service entre Toulon et la Corse, a été déclaré illicite par le tribunal de grande instance de Marseille. L'ordonnance de référé du TGI, rendue mercredi, ordonne au syndicat de retirer cet appel à la grève et lever tout obstacle et entrave à l'exploitation du navire de la SNCM. La direction de la compagnie a, de son côté, annoncé qu'elle avait engagé des procédures disciplinaires « allant de la mise à pieds jusqu'au licenciement ».
Hier soir, le Corse était toujours à quai à Marseille, alors que le début de ses rotations entre Toulon et Bastia était prévu aujourd'hui. En dehors du Corse, tous les navires de la SNCM et de La Méridionale étaient au port ce jeudi. Une grève a, en effet, été déclenchée alors qu'un comité d'entreprise extraordinaire s'est tenu à la SNCM. La direction souhaite, en effet, négocier de nouveaux accords salariaux dans le cadre d'un « pacte social » dont l'aboutissement conditionne un plan d'investissement portant sur la réalisation de 8 nouveaux navires. Les représentants de la CFTC, du STC, de la CFDT et de la CFE-CGC étaient présents. Les élus CGT des marins et des sédentaires n'ont, en revanche, pas siégé.

Corsica Linea | Toute l'actualité de la compagnie de ferries