Divers
La houle s'abat sur Bora Bora

Actualité

La houle s'abat sur Bora Bora

Divers

La Polynésie a été frappée par d’importantes vagues qui ont provoqué de nombreux dégâts. Pas moins de 150 maisons ont été détruites ce week-end dans l’archipel des Iles sous le Vent. Aux Tuamotu, sept aéroports ont été rendus inutilisables et à Bora Bora, deux hôtels ont été évacués dans la précipitation, créant un début de panique, rapporte l’agence Tahiti Presse. L’eau de mer a déferlé sur les bungalows et terrasses, noyant les installations et rejetant les bateaux sur la côte. Suite à ces intempéries, les aérodromes de Fakahina, Makemo, Tukume, Tatakoto, Nukutavake, Vaitahi et Apataki ont été fermés. Il n’y aurait, selon la protection civile, pas de victimes à déplorer mais de nombreux habitants et touristes ont été très choqués par ces scènes qui rappelaient celles du tsunami en Asie. Jeudi dernier, Météo France avait lancé un bulletin d’alerte, précisant qu’une houle "très énergique et très dangereuse" devait toucher les îles Australes, les Gambier, les Tuamotu et l'archipel de la Société. Les Polynésiens étaient donc prévenu mais ce phénomène, très rare dans la région, a été d’une ampleur surprenante.

L’armée mobilisée

Face à cette situation, les autorités locales ont rapidement mobilisé tous les moyens disponibles, notamment ceux de l’armée. Le hasard faisant parfois bien les choses, les navires de la Marine nationale étaient justement au large de Bora Bora ce week-end, participant à un exercice de mise en condition opérationnelle (*). Cette proximité a permis à la frégate Prairial et au navire amphibie Dumont d’Urville d’intervenir immédiatement. Alors que les embarcations légères des bâtiments partaient à la recherche des bateaux à la dérive, une quarantaine de marins se rendaient à terre pour dégager les rues. Aucun bilan chiffré des dégâts n'est encore disponible.

(*) Voir l'article de samedi sur les mnoeuvres de la marine en Polynésie

Pour plus d'informations sur Bora Bora et les Iles sous le Vent, nous vous conseillons le site: UnderWaterWorld.free.fr