Défense
La Jeanne d'Arc n'aura pas de successeur

Actualité

La Jeanne d'Arc n'aura pas de successeur

Défense

Aucune solution n'a, finalement, été trouvée pour remplacer le bâtiment école, qui cessera son activité en 2010 après 46 ans de service. Lors de la présentation au drapeau de la nouvelle promotion de l'Ecole Navale, le Chef d'Etat-major de la Marine nationale a été très clair. « Il n'est plus possible, dans les circonstances économiques du moment, de disposer d'un navire militaire opérationnel entièrement dédié à la formation », a expliqué l'amiral Pierre-François Forissier. Le CEMM indique qu'après le désarmement de la Jeanne d'Arc, en 2010, les officiers-élèves n'embarqueront plus sur un bâtiment spécifique, mais sur « différents types de bateaux ». Le projet d'un navire école européen n'a, pour l'heure, pas abouti, faute d'harmonisation dans le cursus des officiers au sein des différentes marines de l'UE.
En décembre, le porte-hélicoptères Jeanne d'Arc quittera Brest pour sa 44ème et avant dernière campagne.

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française