Marine Marchande
La justice attribue à Eurotunnel la flotte de SeaFrance

Actualité

La justice attribue à Eurotunnel la flotte de SeaFrance

Marine Marchande

Après avoir reporté plusieurs fois sa décision, le tribunal de commerce de Paris a finalement choisi hier la société exploitant le tunnel sous la Manche comme repreneur de trois navires de SeaFrance. Il s'agit des ferries Rodin et Berlioz, ainsi que du fréteur Nord-Pas-de-Calais. Un jugement qui ne constitue pas une grande surprise dans la mesure où Eurotunnel était le seul candidat à proposer de reprendre les trois bateaux. DFDS et le groupe Louis Dreyfus Armateurs ne s'intéressaient en effet pas au Nord-Pas-de-Calais et Stena Line ne souhaitait reprendre que le Rodin. Quant au quatrième navire exploité auparavant par l'armement, le ferry Molière, il n'appartenait pas à la société SeaFrance et a donc été exclu de la procédure.

Relancer la compagnie en s'appuyant sur la Scop

Eurotunnel a, au final, acquis pour 65 millions d'euros les

My Ferry Link (ex-SeaFrance)