Divers
La lettre ouverte du Cluster Maritime aux candidats à la présidentielle

Actualité

La lettre ouverte du Cluster Maritime aux candidats à la présidentielle

Divers

Alors que Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy se sont opposés, hier soir, dans le débat télévisé de l'entre deux tours, le Cluster Maritime Français a publié une lettre ouverte aux candidats à la présidence de la République. Dans celle-ci, le CMF appelle les prétendants à l'Elysée à prendre toute la mesure du challenge maritime que doit relever notre pays.
__________________________________________________

LETTRE OUVERTE AUX CANDIDATS A LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE

Il est ou serait injuste de dire que l'Etat n'a pas agi pour le maritime ces dernières années. Comme il est utile de rappeler que ce fut dans un contexte international complexe, lorsque l'ouverture du monde battait en brèche bien des situations qui paraissaient acquises, bien des manières de travailler, bien des statuts que nous avons toujours du mal à considérer autrement que comme des «droits acquis ».

Il est ou serait tout aussi injuste de nier l'émergence du fait économique et social maritime, ou bien encore les avancées conquises de haute lutte pour la sécurité maritime par l'Europe, avec enfin la France à l'avant-garde.

Que ce soit dû aux suites terribles - mais paradoxalement motrices - des désastres qui ont souillé nos côtes, ou à la réalité enfin connue de l'économie maritime et littorale française, la conscience maritime a donc indubitablement progressé sur beaucoup de fronts ...

Mais la route est longue avant d'arriver au port. Surtout à l'ère de la mondialisation lorsque tout dépend ou passe par la mer ! Il faut donc que l'Etat fasse plus, il faut donc que l'Etat fasse mieux, il faut aussi qu'il le fasse avec les partenaires sociaux qui en ces périodes de mutation ont parfois besoin de l'arbitrage et du courage du « prince ». Mais il faut surtout que l'Etat inscrive son action dans une vision globale, seule propre à faire ressortir raisons d'espérer et chances à saisir ...

Afin que vous ne fassiez pas l'impasse sur cette voie maritime, vecteur incontournable du dynamisme français, nous vous avons adressé avec l'Institut Français de la Mer les quinze questions du monde maritime. C'est à l'aune de ce défi et de cette nécessité que vos réponses ont été publiquement présentées, puis serviront de référence lorsque nous dialoguerons avec votre gouvernement lors de la « Journée Nationale de la Mer » de cet automne.

La France maritime a bougé : le jeune et vigoureux Cluster Maritime Français, premier effort totalement commun et transversal jamais tenté par l'économie maritime française, a démontré qu'il était en ordre de bataille et taillait résolument la route, promouvant solidairement ses atouts et talents, tandis que pour la première fois vous êtes dotés d'une base de propositions à la fois interministérielle et interprofessionnelle saluée par tous : le rapport Poséidon, frère spirituel du « Livre vert » européen ...

Alors, même si nous confirmons bien volontiers que les Pouvoirs Publics n'ont pas été inertes et dans bien des cas ont oeuvré utilement, voire avec courage, sachez que cette France maritime active, travailleuse, dynamique mais encore trop ignorée (alors qu'elle compte autant d'emplois directs que toute l'industrie automobile) ne vous soutiendra que :

- si vous décidez et affichez cette « vision » tant attendue car permettant seule de définir, crédibiliser et rendre lisibles la stratégie et la vraie politique maritimes qui ont toujours fait défaut à ce pays

- si vous démontrez que vous avez conscience de la chance que représente la France maritime.

Mobilisez la, mobilisez nous dans le cadre d'une telle vision globale. C'est le pays tout entier qui y gagnera !

Francis VALLAT, Président du Cluster Maritime Français

Cluster Maritime Français (CMF) | Actualité