Construction Navale
La Libye prête à commander un gros paquebot à Saint-Nazaire ?

Actualité

La Libye prête à commander un gros paquebot à Saint-Nazaire ?

Construction Navale

A la surprise générale, la compagnie libyenne GNMTC (General National Maritime Transport Company) a annoncé la signature d'une lettre d'intention avec STX France en vue de commander un paquebot dérivé des unités de la classe MSC Fantasia. Le document a été paraphé vendredi dernier et, espère-t-on à Saint-Nazaire, se traduira rapidement par une commande ferme. L'objectif est, en effet, de lancer l'usinage des premières tôles en octobre pour une livraison en décembre 2012. Reprenant le design des grands paquebots réalisés dernièrement pour l'armateur italo-suisse MSC Cruises (*), le futur vaisseau verrait, bien évidemment, ses aménagements adaptés aux demandes des Libyens. Ses caractéristiques techniques seraient, par ailleurs, légèrement différentes. GNMTC évoque une longueur de 333.3 mètres, une largeur de 37.92 mètres et une jauge de 139.400 tonneaux. Les cabines destinées aux passagers seraient, quant à elles, au nombre de 1739 (732 autres cabines étant réservées à l'équipage).
Dans le milieu de la croisière, la signature de cette lettre d'intention fait un peu figure d'annonce « improbable ». La Libye ne s'est, en effet, jamais encore lancée sur ce marché et commencer avec un navire aussi gros est, pour le moins, inhabituel. Certains font également preuve d'une certaine méfiance concernant les accords commerciaux avec Libye, souvent complexes et longs à voir le jour. Les Rafale de Dassault Aviation en savent quelque chose. Dans le même temps, si l'annonce de GNMTC peut paraître surprenante de prime abord, il serait très imprudent de la prendre à la légère. Derrière la GNMTC se trouve, en effet, Hannibal Mouammar Kadhafi, fils du colonel, présenté comme premier consultant de la compagnie et initiateur du projet.

 Le MSC Fantasia (© : BERNARD BIGER - STX FRANCE)
Le MSC Fantasia (© : BERNARD BIGER - STX FRANCE)

Fondée en 1975, GNMTC n'est, en outre, pas un petit acteur du secteur maritime. L'armement aligne aujourd'hui une flotte très récente de 20 tankers (jusqu'à 165.000 tpl) et 4 tankers GPL (Gaz de Pétrole Liquéfié). « C'est une compagnie qui existe depuis longtemps et a beaucoup investi, ces dernières années, dans le transport maritime, notamment dans les pétroliers. Ils pensent depuis un certain temps à se lancer sur les navires à passagers et disposent des moyens financiers leur permettant d'investir », note un bon connaisseur.
Devant impérativement regarnir leur carnet de commandes, les chantiers nazairiens pourront, si ce projet se confirme, redresser la barre en 2011. Représentant 5 millions d'heures de travail, le paquebot libyen viendrait en effet compléter la construction d'une nouvelle unité de 1751 cabines pour MSC (livrable mi-2012), sans compter l'achèvement du bâtiment de projection et de commandement Dixmude. L'accord conclu avec GNMTC est perçu comme « une nouvelle importante » par Force Ouvrière. « Si cette lettre d'intention de commande se confirme par une commande ferme, elle apporterait de la charge de travail assez rapidement dans les ateliers de coque métallique ». Toutefois, souligne le syndicat : « Elle ne donnerait pas de la charge de travail avant plusieurs mois pour les secteurs du montage et pour les entreprises de la sous-traitance. Elle ne règlerait pas la sous activité importante des bureaux d'études dans la mesure où il s'agit d'un navire répétitif ». Pour assurer la pérennité de l'activité, STX France doit donc, toujours, enregistrer au plus vire la commande d'un navire prototype.
______________________________________________

(*) Le prix unitaire de ces navires est de 550 millions d'euros.

Chantiers de l'Atlantique (ex-STX France)