Croisières et Voyages
La livraison des navires de Crystal Cruises encore retardée

Actualité

La livraison des navires de Crystal Cruises encore retardée

Croisières et Voyages
Construction Navale

Filiale du groupe asiatique Genting Hong Kong, la compagnie Crystal Cruises a annoncé un nouveau report de livraison de ses futurs paquebots et navires d’expédition. Ceux-ci ont été commandés dans les chantiers allemands rachetés spécialement par Genting pour développer les flottes de ses filiales spécialisées dans la croisière. Avec Lloyd Werft à Bremerhaven et surtout MV Werften, qui regroupe les anciens sites Nordic Yard de Warnemünde, Wismar et Stralsund. Des chantiers qui vont bénéficier d’importants investissements dans leur outil industriel, alors que de nombreux ingénieurs et architectes ont été recrutés afin de développer des bureaux d’études capables de concevoir des navires de croisière très divers, allant des unités d’expédition en zones polaires aux navires de luxe, en passant par des géants de plus de 200.000 GT de jauge, à l’image de ceux commandés pour Star Cruises.

Un challenge considérable et déjà un glissement pour Star Cruises

Malgré l'appoint de cabinets d'architecture et designers extérieurs renommés, le challenge est considérable pour les chantiers allemands, qui n’ont plus réalisé de paquebots depuis de longues années et peinent manifestement à tenir les délais impartis. Déjà, les mastodontes du projet Global Class de Star Cruises, des navires de 345 mètres de long, 45 mètres de large, plus de 200.000 GT et 2500 cabines ont été retardés. La livraison de la tête de série, initialement prévue en 2019, a été reportée à 2020 pour un début de construction annoncé fin 2017. Un calendrier qui laisse dubitatif un certain nombre d’experts, qui estiment qu’il sera très difficile à tenir pour de tels bateaux, même avec une année supplémentaire.

 

Paquebot du projet Global Class (© : STAR CRUISES)

Paquebot du projet Global Class (© : STAR CRUISES)

Crystal Endeavour: pas avant 2019

Crystal Cruises, de son côté, a deux projets en cours avec MV Werften. Le premier porte sur la réalisation de trois grands navires d’exploration de luxe de 160 mètres, 20.000 GT et 100 suites. Alors que le design a été sensiblement modifié cette année, la livraison de la tête de série, initialement prévue à l’été 2018, a été reportée au printemps 2019. Ses sisterships doivent suivre en 2020 et 2021.

 

Le futur Crystal Endeavour (© : CRYSTAL CRUISES)

Le futur Crystal Endeavour (© : CRYSTAL CRUISES)

Le projet Exclusive retardé de trois ans

Mais c’est surtout le projet Exclusive Class, portant sur trois unités de luxe de 100.000 GT et 1000 passagers. Au moment de son annonce, en juillet 2015, la livraison du premier paquebot était prévue fin 2018. Puis elle avant rapidement glissé en 2019, avant d’être reportée à 2021. Finalement, l’entrée en service de la tête de série sera encore plus tardive puisque Crystal Cruises a annoncé qu’elle ne l’attendait plus avant le premier trimestre 2022.

 

Futur paquebot du projet Exclusive Class (© : CRYSTAL CRUISES)

Futur paquebot du projet Exclusive Class (© : CRYSTAL CRUISES)

Les Crystal Symphony et Crystal Serenity renovés

Compte tenu de ce retard, la compagnie a décidé de lancer en 2017 et 2018 un nouveau programme de rénovation de ses deux navires actuels, dans lesquels elle a pourtant déjà investi plus de 70 millions de dollars pour les remettre à niveau en 2013/2014. Il s’agit du Crystal Symphony, un bateau de 51.044 GT de jauge et 922 passagers livré en 1992 par les chantiers finlandais de Turku; ainsi que du Crystal Serenity, un navire de 68.870 GT et 1070 passagers sorti en 2003 de Saint-Nazaire.

 

Le Crystal Serenity (© : CRYSTAL CRUISES)

Le Crystal Serenity (© : CRYSTAL CRUISES)

 

Crystal Cruises | Toute l'actualité de la croisière