Croisières et Voyages
La livraison du voilier Sea Cloud Spirit reportée

Actualité

La livraison du voilier Sea Cloud Spirit reportée

Croisières et Voyages
Construction Navale

Lancé en octobre dernier au chantier Metalships & Docks de Vigo, en Espagne, le nouveau voilier de croisière de Sea Cloud Cruises devait entrer en service au mois d’août. Mais sa livraison a été reportée, a annoncé la compagnie allemande, qui évoque un retard lié à la fermeture du chantier pendant plusieurs semaines à cause des mesures de confinement liées à l’épidémie de Covid-19. De même, si l’activité a maintenant repris, elle n’est que partielle et tous les sous-traitants étrangers de Metalships & Docks ne sont pas encore revenus. Le navire est notamment en attente d’être mâté.

 

Le  Sea Cloud Spirit lors de sa mise à l'eau en octobre 2019 (© SEA CLOUD CRUISES)

 

Aucune nouvelle date n’est pour le moment annoncée quant à l’entrée en flotte du Sea Cloud Spirit. L’armateur n’est évidemment pas pressé dans le contexte actuel, la mise en service de son nouveau fleuron étant soumise à l’évolution de la situation sanitaire. Il devrait être exploité vers les Canaries cet hiver (et non dans les Caraïbes comme initialement prévu).

Long de 138 mètres pour 17 mètres de large, ce trois-mâts comptera environ 4000 m² de voilure et pourra accueillir 136 passagers, servis par 95 membres d’équipage. Il disposera de 69 cabines extérieures, dont 25 avec balcon. Il s’ajoutera aux deux voiliers déjà exploités par la compagnie, le Sea Cloud I et le Sea Cloud II.

Commandé en 2008 mais resté inachevé suite aux déboires financiers de son constructeur initial, Factoria Naval de Marin, le navire a vu la poursuite de sa construction confiée à Metalships & Docks suite à un accord conclu fin 2018.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.