Défense
La marine allemande met en réserve quatre bâtiments

Actualité

La marine allemande met en réserve quatre bâtiments

Défense

Apparemment faute d'équipage, la marine allemande a procédé, le 15 avril, à la mise en réserve de quatre bâtiments. Il s'agit des patrouilleurs lance-missiles Gepard et Nerz, ainsi que des chasseurs de mines Laboe et Kulmbach. Les deux premiers, mis en service en 1982 et 1983, sont du type 143 A, qui comptait 10 unités. Longs de 57.6 mètres pour un déplacement de 390 tonnes en charge, ces patrouilleurs, capables d'atteindre 38 noeuds, étaient dotés de quatre missiles antinavire Exocet MM38, un système surface-air RAM, une tourelle de 76mm et deux mitrailleuses de 12.7mm.
Plus récents, les chasseurs de mines Laboe et Kulmbach sont en service depuis 1989 et 1990. Faisant partie de 10 bâtiments du type 333/352, ces navires mesurent 54.2 mètres de long et affichent un déplacement de 635 tonnes en charge. Ils sont gréés pour le dragage et la chasse aux mines.
La mise en réserve de ces bâtiments semble devoir illustrer le manque de personnel auquel fait face la marine allemande depuis la suppression du service national.

Le Loboe  (© : BUNDESWEHR)
Le Loboe (© : BUNDESWEHR)