Défense
La marine belge réceptionne son nouveau patrouilleur

Actualité

La marine belge réceptionne son nouveau patrouilleur

Défense

Construit par le chantier Socarenam de Boulogne-sur-Mer, le Castor a été baptisé le 10 juillet par la reine Mathilde. Le nouveau patrouilleur belge était arrivé à la base navale de Zeebrugge six jours plutôt, fraîchement livré par le constructeur français, qui doit achever son sistership, le Pollux, d’ici la fin de l’année. Le transit, effectué le 4 juillet sous pavillon et avec un équipage de conduite française. Le changement de pavillon s’est déroulé en Belgique.

 

 

Le Castor (© JORN URBAIN)

Le Castor (© JORN URBAIN)

 

Le Castor (© JORN URBAIN)

Le Castor (© JORN URBAIN)

 

 

Commandés dans le cadre du programme Ready Duty Ships (RDS), les nouveaux patrouilleurs belges sont des unités de 52 mètres de long pour 9.3 mètres de large, avec un tirant d’eau de 3.4 mètres et un déplacement de 448 tonnes en charge. Dotés de deux moteurs diesels MTU de 2880 kW chacun, leur vitesse maximale étant annoncée à 22 nœuds par la marine belge. Le Castor et le Pollux sont conçus pour être mis en œuvre par 12 marins seulement, mais ils disposent de logements pour 18 personnes supplémentaires. Ce complément pourra, notamment, être constitué d’équipes de visite appelées à effectuer des interceptions et contrôles de navires au moyen d'une embarcation semi-rigide de 9 mètres. L’armement des bâtiments est composé d’un canon télé-opéré de 12.7mm Sea deFNder, développé par FN Herstal. Un système de commande et de contrôle SEWACO, fourni par Thales, gère les senseurs et le canon, les consoles étant situées en passerelle.

 

 

La passerelle du Castor (© JÜRGEN BRAEKELVELT)

La passerelle du Castor (© JÜRGEN BRAEKELVELT)

 

La plage arrière du Castor (© JÜRGEN BRAEKELVELT)

La plage arrière du Castor (© JÜRGEN BRAEKELVELT)

 

 

On notera que le Castor est le premier bâtiment neuf réceptionné par la composante marine belge depuis 1991. Après sa réception, le nouveau patrouilleur a débuté une longue phase de prise en main par l’équipage, l’objectif étant que le bateau et ses marins soient prêt à assurer ses premières missions d’ici la fin octobre. Avec le Pollux, il permettra de renforcer les moyens de surveillance et de contrôle en mer du Nord. Les deux bâtiments interviendront notamment dans le cadre de la police des pêches, du contrôle des navires marchands, de la lutte contre les trafics illicites ou encore du sauvetage en mer, sans oublier la lutte contre la pollution.

 

 

Le Castor (© JORN URBAIN)

Le Castor (© JORN URBAIN)

Marine belge Socarenam