Défense
La marine brésilienne diffuse une première vue de son futur SNA

Actualité

La marine brésilienne diffuse une première vue de son futur SNA

Défense

C’est la première fois que la marine brésilienne publie une vue de son projet de futur sous-marin nucléaire d’attaque. Alors que ce programme est depuis des années entouré du plus grand secret, cette communication est d’autant plus étonnante que l’image révélée est un écorché, supposé présenter l’intérieur du bâtiment et donc les différents espaces qui le composeront. On emploiera ici à dessein le terme « supposé » car, à y regarder d’un peu plus près, il semble que les Brésiliens sont loin de tout dévoiler. La tranche réacteur parait notamment très petite, alors que le positionnement des tubes lance-torpilles est étrange, tout comme le sonar situé à l’avant, qui ne ressemble guère aux antennes habituelles.

On peut donc raisonnablement imaginer que la marine brésilienne n’a fait que diffuser une vue d’artiste très approximative pour ne pas dévoiler les détails des études de conception qu’elle mène actuellement.

Alors que les ébauches du premier SNA brésilien remontent au début des années 80, le projet a été relancé en 2009 lorsque le Brésil a signé avec le groupe français DCNS et son partenaire local Odebrecht un contrat géant de 6.7 milliards d’euros. Celui-ci porte sur la réalisation de quatre sous-marins conventionnels du type Scorpène (S-BR), avec une mise à flot de la tête de série en 2017 et la livraison du dernier en 2022. Ces bâtiments, conçus par DCNS, sont réalisés en transfert de technologie dans un tout nouveau chantier, dont les spécifications ont été élaborées grâce à l’expertise française, qui a également servi pour la future base navale installée elle-aussi dans la baie de Sepetiba. Mais, pour les Brésiliens, la partie la plus importante du contrat est celle portant sur l’assistance de DCNS pour la conception des parties non nucléaires du SNA (SN-BR). Une aide qui a permis de remettre sur les rails ce programme, pour lequel la mise en chantier du bâtiment est aujourd'hui prévue en 2017 en vue d’une mise en service à l’horizon 2025. 

- Voir notre dossier détaillé sur le programme des sous-marins brésiliens 

Marine brésilienne