Disp POPIN non abonne!
Défense

Actualité

La marine chinoise met en service de nouveaux bâtiments

Défense

La Chine continue à un rythme toujours très soutenu de muscler ses forces navales. Ce mois-ci, sa flotte de surface a déjà mis en service deux nouvelles unités de combat. La première est le Rizhao, 26ème frégate du type 054A / Jiankai II, dont la tête de série est sortie en 2008.  Ces bâtiments de 134 mètres et 3900 tonnes en charge sont équipés d’un système surface-air avec 32 missiles HQ-16 (dérivé du SA-N-12 russe), 8 missiles antinavire C803, une tourelle de 76mm, deux systèmes multitubes du type 730, 6 tubes lance-torpilles, deux lance-roquettes anti-sous-marins et un hélicoptère Z-9 (version chinoise du Dauphin français).

 

La frégate chinoise Rizhao

La frégate chinoise Rizhao (© 81.CN)

 

La marine chinoise a également mis en service en janvier le Wuhai, sa 39ème corvette du type 056 / Jingdao. Un modèle qui connait une production impressionnante puisque le premier exemplaire a rallié la flotte de l’Armée populaire de libération en 2015. Longues de 89 mètres et affichant un déplacement de 1500 tonnes en charge, ces unités mettent en œuvre 4 missiles C803, un système surface-air FL-3000N (version chinoise du RAM américain), deux canons de 30mm et six tubes lance-torpilles.

 

La corvette chinoise Wuhai

La corvette chinoise Wuhai (© 81.CN)

 

Toujours au sujet de la marine chinoise, on notera que celle-ci réalise actuellement un nouveau déploiement en Méditerranée. S’y trouve un groupe naval constitué du destroyer lance-missiles Haikou (type Lujang II), de la frégate Yueyang (type Jiangkai II) et du ravitailleur Qinghaihu (ex-Vladimir Peregudov vendu par la Russie en 1992). Cette flottille a quitté le 20 janvier le port tunisien de La Goulette après une escale de 5 jours.

C’est la quatrième force navale chinoise déployée en Méditerranée et pour l’une d’entre elles jusqu’en Europe du nord depuis le mois de juillet dernier.

Marine chinoise