Défense
La marine choisit les noms des futurs B2M

Actualité

La marine choisit les noms des futurs B2M

Défense

Après avoir retenu D’Entrecasteaux comme nom de baptême de son premier bâtiment multi-missions, on savait que la Marine nationale avait choisi de rendre hommage aux grands explorateurs français pour ses nouvelles unités, destinées à être basées Outre-mer. Ainsi, les deuxième et troisième B2M s’appelleront Dumont d’Urville et Francis Garnier. Quant au quatrième, dont la commande vient d’être actée, le nom n’est pas encore annoncé mais il ne serait pas étonnant que ce bâtiment, destiné à être basé à La Réunion, soit baptisé La Grandière.

La marine a, en effet, choisi à partir de son second B2M de reprendre les noms des anciens bâtiments de transport léger (Batral) auxquels ils succèdent. Livrable au mois d’octobre par le chantier Piriou de Concarneau, le D’Entrecasteaux rejoindra la Nouvelle-Calédonie, alors que le Dumont d’Urville et le Francis Garnier, dont la mise en service est prévue en 2016, seront positionnés en Polynésie française et aux Antilles. Là où ils assureront la succession des Batral éponymes basés précédemment à Papeete et Fort-de-France. 

Marine nationale