Défense
La marine coréenne arrive à Toulon

Actualité

La marine coréenne arrive à Toulon

Défense

Peu après l'escale de deux bâtiments chinois, la base navale de Toulon attend aujourd'hui l'arrivée d'un destroyer et d'un pétrolier ravitailleur coréens. Les deux navires, avec 610 marins à bord, feront relâche dans le port du Var du 15 au 18 octobre. Cette force embarque la 62ème promotion de l'académie navale coréenne. Ces cadets de la marine sud-coréenne sont à bord pour leur stage d'application à la mer. Le destroyer est un navire très récent, le Chungmugong Yi Sun Chin. Du type KDX 2, cette unité a été livrée en 2003 par les chantiers Daewoo. Longue de 154 mètres pour un déplacement de 5500 tonnes en charge, elle dispose de 32 missiles SM-2 MR, ESM et VLA stockés dans des cellules de lancement verticales ; 8 missiles antinavire Harpoon, un système surface-air RAM, une pièce de 127 mm, un système multitubes Goalkeeper, 6 tubes lance-torpilles et 2 hélicoptères Super Lynx.
Lui aussi moderne, le pétrolier ravitailleur Hwa Chon, réalisé par Hyundai, a été mis en service en 1998. Long de 130 mètres, il peut embarquer 4200 tonnes de combustible et dispose de deux postes de ravitaillement à couple.
Cela faisait 12 ans qu'un groupe naval coréen n'avait pas fait escale à Toulon.