Défense
La marine française reçoit son deuxième NH90

Actualité

La marine française reçoit son deuxième NH90

Défense

Le 7 septembre, la Marine nationale a pris livraison de son deuxième hélicoptère Caïman, appellation française du NH90. Cet appareil en version combat (équipé d'un sonar et de consoles tactiques) s'est posé sur la base d'aéronautique navale de Hyères pour rallier le Centre d'expérimentations pratiques et de réception de l'Aéronautique navale (CEPA/10S). Le Caïman devrait entrer en service au sein de la flotte française fin 2011 au sein d'une flottille basée à Lanvéoc-Poulmic. En tout, 27 hélicoptères de ce type ont été commandés pour remplacer les Super Frelon et Lynx, les dernières livraisons étant attendues en 2021. Le nouvel hélicoptère assurera des missions de lutte anti-sous-marine et antinavire, de transport opérationnel ou encore de secours en mer. « Avec ses capacités et ses performances peu communes, le Caïman entraînera une profonde évolution de la composante hélicoptères de l'aéronautique navale. Conçu comme un système d'armes complet, le Caïman est un outil de premier ordre pour la maîtrise de l'espace aéromaritime. Il est en mesure d'assurer la totalité des missions actuellement réalisées par les hélicoptères embarqués avec des performances notablement accrues », explique la Marine nationale, dont le premier NH90 a été réceptionné le 30 avril par la Direction Générale de l'Armement et a rejoint le 6 mai le CEPA/10S.
.Les premiers NH90 sont livrés au Step A, qui comprend toutes les fonctions majeures, à l'exception des armes. Le standard final, appelé Step B, doit être livré en 2012 et permettra notamment la mise en oeuvre de missiles et torpilles, d'un sonar trempé FLASH et de bouées acoustiques.

Mise à l'eau du sonar FLASH (© : ALEXANDRE DUBATH - EUROCOPTER)
Mise à l'eau du sonar FLASH (© : ALEXANDRE DUBATH - EUROCOPTER)

Hélicoptère de la classe 10 tonnes, le NH90 a été jusqu'ici retenu par 14 pays, qui ont commandé plus de 500 machines, dont 111 en version NFH (Nato Frigate Helicopter). Pour la France, l'Italie, l'Allemagne, les Pays-Bas, le Portugal et la Belgique, le contrat est géré par la NAHEMA (Nato Helicopter Management Agency). Industriellement, l'hélicoptère est développé, produit et supporté par le consortium NH Industries, composé d'Eurocopter (62.5%), AgustaWestland ( 32%) et Fokker Landing Gear (5.5%).
Les pays ayant opté pour la version NFH sont l'Italie (46), la France (27), les Pays-Bas (20), la Norvège (14) et la Belgique (4).

NH90 néerlandais (© : ROYAL NERDERLAND NAVY)
NH90 néerlandais (© : ROYAL NERDERLAND NAVY)

Aéronavale Marine nationale