Défense
La marine française va alléger sa participation à Atalante

Actualité

La marine française va alléger sa participation à Atalante

Défense

La France va réduire ses moyens alloués à l’opération européenne de lutte anti-piraterie au large de la Corne d’Afrique. Depuis sa création, en décembre 2008, la Marine nationale participe de manière quasi-permanente à Atalante, dont elle est même le principal contributeur. Frégates, avisos, bâtiments de projection et logistiques, aéronefs… Des dizaines d’unités tricolores se sont relayées au nord de l’océan Indien, depuis six ans, pour assurer la protection du trafic maritime, ainsi que celle des convois du programme alimentaire mondial et de la force africaine déployée en Somalie.

Cet effort significatif n’a été interrompu qu’en 2011, au moment de l’intervention internationale en Libye, où la France était en pointe et pour laquelle elle a mobilisé la majeure partie de sa flotte disponible. Depuis, les bâtiments français ont repris leur place au sein de l’EU-NAVFOR, qui est d’ailleurs en ce moment sous commandement français, l’amiral Bléjean étant

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française Piraterie dans le monde | Actualité du brigandage maritime