Défense
La marine italienne va devoir réduire sa flotte

Actualité

La marine italienne va devoir réduire sa flotte

Défense

La Marina militare n'échappera aux coupes sombres dans le budget de l'Etat italien. Le ministre de la Défense, Giampaolo Di Paola, a annoncé une cure d'amaigrissement de la flotte. La composante sous-marine va être réduite d'un tiers. Ainsi, quatre sous-marins seront uniquement maintenus en service, contre six précédemment. En plus des Salvatore Todaro et Scire, deux unités du type allemand 212A construites par Fincantieri et livrée en 2006 et 2008, seuls deux autres bâtiments seront réalisés en vue d'une livraison en 2015 et 2016. Les Primo Longobardo (1993), Gianfranco Gazzana Priaroggia (1995), Salvatore Pelosi (1988), Gianliano Prini (1989) et Leonardo da Vinci (1981) seront quant à eux désarmés.

Le Salvatore Todaro  (© : MARINA MILITARE)
Le Salvatore Todaro (© : MARINA MILITARE)

Dans le domaine des patrouilleurs, les réductions d'effectifs seront encore plus importantes. Ainsi, le ministre de la défense a annoncé que la flotte serait réduite de 18 à 10 navires seulement. Logiquement, les 8 unités du type Minerva, mises en service entre 1987 et 1991, ne seront finalement pas remplacées. La Marine militare devrait uniquement conserver les quatre patrouilleurs du type Cigala Fulgosi (2001 - 2002), les deux Sciro (2002 -2005), ainsi que les quatre Cassiopea (1989 - 1990).
Des craintes existent également autour des nouvelles frégates multi-missions (FREMM), dont la première unité, le Carlo Bergamini, a été mise à flot en juillet 2011. Le programme, qui compte 10 bâtiments, pourrait être réduit à 6 unités.

Le Carlo Bergamini (© : FINCANTIERI)
Le Carlo Bergamini (© : FINCANTIERI)

Marine Italienne | Toute l'actualité de la Marina Militare