Défense
La Marine nationale aimerait bien garder L’Adroit

Actualité

La Marine nationale aimerait bien garder L’Adroit

Défense

Propriété de DCNS, le patrouilleur hauturier L’Adroit, mis à disposition de la flotte française par l’industriel, doit être restitué en octobre prochain à l’issue d’un contrat de partenariat de trois ans. Manifestement satisfaite du bâtiment, avec lequel elle mène des missions opérationnelles et réalise diverses expérimentations, notamment l’emploi d’un drone aérien, la Marine nationale aimerait bien le conserver. Des discussions en ce sens sont en cours entre le ministère de la Défense et DCNS. Au-delà de déterminer les modalités financières, l'achat du patrouilleur n'étant pas prévue, la principale interrogation est de savoir si le groupe naval parviendra à vendre L’Adroit à une marine étrangère dans le cadre d’un programme export. La perspective d’un contrat avec l’Uruguay a par

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française Naval Group | Actualité industrie navale de défense