Défense
La Marine nationale recouvre de silicone une carène de frégate

Actualité

La Marine nationale recouvre de silicone une carène de frégate

Défense

Pour la première fois, les oeuvres vives (parties situées sous la ligne de flottaison) d'un bâtiment de la Marine nationale ont été enduites d'une peinture à base de silicone. L'opération a été réalisée par DCNS, mi-avril, sur l'Aconit, à l'occasion d'un arrêt technique de la frégate à Toulon. L'un de ses quatre sisterships, le Surcouf, bénéficiera également de ce revêtement de coque, le deux bâtiments participant ainsi à un test grandeur nature de 5 ans initié par le Service de Soutien de la Flotte. « La marine cherche à remplacer les peintures traditionnelles de ses carènes par des peintures plus respectueuses de l'environnement. Dans 5 ans, les résultats du test seront connus ainsi que les avantages et les inconvénients réels de la peinture », explique la Marine nationale, qui envisage de généraliser l'usage de la peinture à la silicone à l'ensemble de ses bâtiments si le test est concluant.

Application sur l'Aconit de la peinture à base de silicone  (© : DCNS)
Application sur l'Aconit de la peinture à base de silicone (© : DCNS)

Utilisée depuis plusieurs années pour des navires civils, notamment certains paquebots construits à Saint-Nazaire, la peinture à base de silicone se substitue à la peinture antifouling traditionnelle. « Les avantages sont majeurs puisque ce nouveau type de peinture n'a pas d'impact sur l'environnement. En effet, la peinture à la silicone est une peinture dont les caractéristiques mécaniques empêchent les salissures de s'accrocher à la coque avec la simple force du courant. Parmi les autres avantages, cette peinture permet une optimisation de la consommation de carburant car l'eau s'écoule mieux le long de la coque », affirme DCNS.
Le nouveau revêtement doit également permettre de réduire le nombre de passages en bassin et la durée des cales sèches. Ainsi, selon le groupe naval, seuls deux carénages par décennie seraient nécessaires contre trois actuellement. De même, les arrêts techniques en bassin seraient plus courts car la peinture à base de silicone ne nécessite qu'un simple lavage à haute pression. De fait, cette technique de nettoyage permet l'activité simultanée de plusieurs équipes en fond de bassin.

Application sur l'Aconit de la peinture à base de silicone  (© : DCNS)
Application sur l'Aconit de la peinture à base de silicone (© : DCNS)

L'Aconit avant son arrêt technique  (© : JEAN-LOUIS VENNE)
L'Aconit avant son arrêt technique (© : JEAN-LOUIS VENNE)

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française Naval Group | Actualité industrie navale de défense